Nech Diffusion - Livres, Revues, Dvd...

 ACCUEIL
 CATALOGUES
 LIENS
 CONTACTS

 

Évènement Historique :
90ème anniversaire de la Première Guerre Mondiale

L’Histoire à votre porte… et à portée de votre clientèle...
sans plus attendre découvrez dès maintenant les guides à 7,50 € sur les armes qui ont fait l’Histoire.

Catalogue éditeurs : Crépin-Leblond
Téléchargement Bon de Commande (Excel)

Commande en ligne (clique sur "l'oiseau Commande"), le récapitulatif s'ouvre dans une nouvelle page "Mon Panier", veuillez naviguer entre les deux pages pour conclure votre commande.

   

LES ARMES FRANÇAISES EN 1914-1918 (Jean HUON)
165 x 230, 45 pages - Réf.CLAFGG - 7.50 €

En France, au cours de cette époque, l’armement individuel est en principe composé du fusil Lebel Modèle 1886-93, mais ce n’est pas suffisant. On va d’abord remettre en service des fusils plus anciens. On achète aux Etats-Unis les armes les plus diverses et on utilise aussi des fusils pris aux allemands.

LES ARMES BRITANNIQUES EN 1914-1918 (Jean HUON)
165 x 230, 45 pages - Réf. CLABGG - 7.50 €

Engagée dans le nord de la France dans des conditions difficiles, la Grande Bretagne devait réagir rapidement, en mobilisant des troupes sur son territoire et dans tout son empire. Pour le matériel, elle met à contribution son industrie nationale, celle de ses colonies et dominions et reçoit l’aide des moyens de production des Etats-Unis.

LES ARMES AMERICAINES EN 1917-1918 (Jean Huon)
165x230 - 45 pages - Ref. CLAAGG - 7,50 euros

Deux millions d’américains débarquent en France à partir du 13 juin 1917. Au début, les équipements manquent, les français et les anglais vont alors leur fournir uniformes, souliers, casques, masques à gaz, fusils, mitrailleuses, canons, chars et munitions. Mais rapidement, l’industrie américaine prend le relais et construit par milliers ou par millions des armes individuelles et collectives, des pièces d’artillerie, des munitions, des locomotives, des voitures, des camions et tout ce dont une armée en campagne doit pouvoir disposer.

LES ARMES ALLEMANDES EN 1914-1918 (Jean Huon)
165x230 - 45 pages - Ref. CLADGG - 7,50 euros

Les réserves en matériel sont prévues pour pouvoir équiper tous les hommes mobilisables, mais comme ce fut le cas chez leurs adversaires, les allemands ont été contraint de mettre en service des pistolets du commerce, des revolvers anciens, des fusils démodés et des fusils pris à l’ennemi.

 

   

 

Évènement Historique :
90ème anniversaire de la Première Guerre Mondiale

L’Histoire à votre porte… et à portée de votre clientèle...
sans plus attendre découvrez dès maintenant les guides à 7,50 € sur les armes qui ont fait l’Histoire.

Catalogue éditeurs : Crépin-Leblond
Téléchargement Bon de Commande "90eme anniversaire" (Excel)

   
LES ARMES FRANÇAISES EN 1914-1918 (Jean HUON)
165 x 230, 45 pages - Réf.CLAFGG - 7.50 €

En France, au cours de cette époque, l’armement individuel est en principe composé du fusil Lebel Modèle 1886-93, mais ce n’est pas suffisant. On va d’abord remettre en service des fusils plus anciens. On achète aux Etats-Unis les armes les plus diverses et on utilise aussi des fusils pris aux allemands.
LES ARMES BRITANNIQUES EN 1914-1918 (Jean HUON)
165 x 230, 45 pages - Réf. CLABGG - 7.50 €

Engagée dans le nord de la France dans des conditions difficiles, la Grande Bretagne devait réagir rapidement, en mobilisant des troupes sur son territoire et dans tout son empire. Pour le matériel, elle met à contribution son industrie nationale, celle de ses colonies et dominions et reçoit l’aide des moyens de production des Etats-Unis.
LES ARMES AMERICAINES EN 1917-1918 (Jean Huon)
165x230 - 45 pages - Ref. CLAAGG - 7,50 euros

Deux millions d’américains débarquent en France à partir du 13 juin 1917. Au début, les équipements manquent, les français et les anglais vont alors leur fournir uniformes, souliers, casques, masques à gaz, fusils, mitrailleuses, canons, chars et munitions. Mais rapidement, l’industrie américaine prend le relais et construit par milliers ou par millions des armes individuelles et collectives, des pièces d’artillerie, des munitions, des locomotives, des voitures, des camions et tout ce dont une armée en campagne doit pouvoir disposer.
LES ARMES ALLEMANDES EN 1914-1918 (Jean Huon)
165x230 - 45 pages - Ref. CLADGG - 7,50 euros

Les réserves en matériel sont prévues pour pouvoir équiper tous les hommes mobilisables, mais comme ce fut le cas chez leurs adversaires, les allemands ont été contraint de mettre en service des pistolets du commerce, des revolvers anciens, des fusils démodés et des fusils pris à l’ennemi.
  Les autres publications dans la même collection
LES ARMES AMÉRICAINES DU JOUR J (Jean Huon)
165 x 230 - 48 pages - Ref. CLAJAM - 7,50 euros

Les armes de l'infanterie américaine au Jour J reflètent sans doute ce qui se faisait de mieux et de plus perfectionné à l'époque. Si certaines d'entres elles existaient déjà avant-guerre, elles ont été perfectionnées pendant le conflit et complétées par des modèles particuliers, spécialement développés pour la circonstance.
LES ARMES ALLEMANDES DU JOUR J (Jean Huon)
165 x 230 - 45 pages - Ref. CLAJAL - 7,50 euros

Pendant toute la durée de la guerre, l' armée allemande attachera une grande importance à la réalisation de matériels de plus en plus performants, mettant en oeuvre des méthodes modernes de production.
LES ARMES BRITANNIQUES ET CANADIENNES DU JOUR J (Jean Huon)
165 x 230 - 48 pages - Ref. CLAJBR - 7,50 euros

Les armes des infanteries anglaises et canadiennes au Jour J comprennent des métériels très diversifiés. On y trouve des armes conçues en temps de paix et fabriquées avec des méthodes traditionnelles, mais aussi des armes rustiques, économiques et efficaces
LES ARMES FRANCAISES EN 1939-1940
Jean Huon
165x230 - 48 pages - Ref. CLARMF - 7,50 euros

Les troupes françaises mobilisées sont principalement équipées avec des armes datant de la première guerre mondiale. Les programmes d’armement lancés dans les années 1920 ont pris trop de retard pour qu’un matériel moderne puisse être distribué en quantité suffisante.
LES ARMES ITALIENNES EN 1940-1945
Jean Huon
165x230 - 48 pages - Ref. CLARIT - 7,50 euros

Les troupes italiennes utilisaient un armement d’une qualité moyenne, qui avait peu évolué depuis la Première Guerre mondiale.
LES ARMES JAPONAISES EN 1941-1945
Jean Huon
165x230 - 48 pages - Ref. CLARJO - 7,50 euros

Les troupes japonaises utilisaient un armement d’une qualité moyenne, d’une conception souvent complexe et n’apportant aucune innovation technologique.
LES ARMES SOVIÉTIQUES EN 1941-1945
Jean Huon
165x230 - 48 pages - Ref. CLARSO - 7,50 euros

Le gouvernement soviétique avait mis en place une industrie d’armement puissante. Le matériel militaire, de conception nationale, était rustique et faible. Les armes automatiques y tenaient une grande place.
LES ARMES AMÉRICAINES AU VIÊT NAM (Jean Huon)
165 x 220 - 48 pages - Ref. CLAAVN - 7,50 euros

Après le départ des Français de l’Indochine, le pays est divisé en deux États : le Nord Viêt-Nam communisme et le Sud Viêt-Nam démocratique. Les Américains ne tardent pas à envoyer quelques “conseillers militaires” au Sud Viêt-Nam.Après la mort de John Kennedy, les processus s’accélèrent, sous la pression des industriels de l’armement, son successeur, Lindon Johnson, envoie maintenant des troupes d’intervention sur place. Puis, c’est le contingent qui est mobilisé pour aider les Sud-Vietnamiens à enrayer la progression des communistes du Nord, soutenus par les Soviétiques et les Chinois.
LES ARMES ALLEMANDES EN 1870-1871 (Jean Huon)
165 x 220 - 48 pages - Ref. CLAL70 - 7,50 euros

Conséquence des provocations allemandes dans la politique européenne, la France déclare la guerre à l’Allemagne en août 1870. Rapidement, les troupes de la coalition germanique prennent l’offensive, elles occupent le nord-est du pays, assiègent Sedan et Metz. L’Armée impériale est défaite, assiégée, capturée. Napoléon III est fait prisonnier.Petit à petit, les Allemands et leurs alliés progressent jusqu’à la Loire, ils assiègent Paris et poursuivent leur progression jusqu’en Bretagne et en Normandie.
LES ARMES FRANCAISES EN 1870-1871 (Jean Huon)
165 x 220 - 48 pages - Ref. CLAF70 - 7,50 euros

En août 1870, la France déclare la guerre à l’Allemagne. Rapidement, les troupes de la coalition germanique prennent l’offensive, elles occupent le nord-est du pays, assiègent Sedan et Metz. L’Armée impériale est défaite, assiégée, capturée. Napoléon III est fait prisonnier.Le gouvernement de la Défense nationale proclame la République et poursuit courageusement le combat grâce à l’impulsion de nombreux patriotes dont Léon Gambetta.